top of page
download-1500x1703 (1).png

De quoi parle le livre ?

"A ma recherche" traite de l’exploration d’une femme au plus profond d’elle-même. Une femme qui a décidé de s’abandonner totalement, qui n’essaie plus de lutter contre ce qu’elle déteste ou n’assume pas en elle. Une femme perdue face au temps qui passe et à celui qu'il reste.

Extrait

Page 31

Les repas d’adultes m’incommodent.


J’ai du mal à rester en place, à tenir des conversations sur des sujets que je ne comprends pas et dont je me fiche. Je trouve cela un peu triste d’avoir besoin de trouver quelque chose à dire pour avoir l’air intéressant ou pour remplir le silence. J’aime être placée à côté et en face de quelqu’un qui ne me posera pas de questions et qui sera soulagé que je ne lui en pose pas. Dans ce cas, je sens que j’ai trouvé un compagnon d’aventure, et le moment se teinte de magie douce. J’ai besoin de jouer, alors j’occupe mes mains avec tout ce qui se trouve à leur portée. Les serviettes en papier, les bouts de pain, les bouchons en liège... Tout finit en petits morceaux. Pour peu qu’une bouteille d’eau ou de vin se trouve sur mon chemin, elle sera mise à nu, dépouillée de son étiquette, qui deviendra un petit avion de papier. Cela m’occupe, amuse mes voisins au cœur d’enfant, agace ceux au cœur aigri. Cela gêne surtout mon père qui me dit que je ne sais pas me tenir. J’ai toujours envie de lui répondre qu’il n’y a rien de moins naturel et de plus con que de devoir se tenir. Du moins, c’est, il me semble, un signe que je ne suis pas assise à la bonne table.

Ecouter le podcast

Dans cet épisode, je vous parle de l'extérieur, des mots et des regards qui détruisent et de ceux qui réparent. On y parle aussi de la déconnexion au corps, d'apprendre à se connaître à travers la connexion à l'autre, que s'aimer n'était pas un fin en soi pour rencontrer l'amour et qu'il n'y avait rien à comprendre, rien à chercher... et tout à vivre !